https://www.harpersbazaar.com/uk/beauty/fragrance/news/a38048/louis-vuittons-new-fragrances-have-arrived/

Dans un monde où les maisons de mode semblent sortir plusieurs parfums ou variations sur un parfum existant chaque saison, il semble remarquable que Louis Vuitton n’ait pas eu de parfum sur le marché depuis plus de 70 ans. Jusqu’ici.

Compte tenu de cette vaste étendue de temps, il semble également approprié que son ajout tardif au monde olfactif soit un peu plus grand que la plupart.

Et c’est ainsi que ce mois-ci, Louis Vuitton lance sept parfums créés à Grasse, la ville de la Côte d’Azur communément considérée comme la capitale mondiale du parfum (et une ville, à juste titre pour Louis Vuitton, avec une histoire complète de la production de cuir).

Pour créer la collection, la Maison Louis Vuitton a fait appel en 2012 au maître parfumeur et natif de Grasse Jacques Cavallier-Belletrud. Issey, a parcouru le monde à la recherche des matières premières avec lesquelles il créerait les sept parfums distincts.

Chacune s’inspire d’une conviction de la Maison Louis Vuitton depuis la création de sa toute première malle, à savoir que le voyage n’est « pas une destination. C’est un sentiment ».

De Rose de Vents, qui utilise un trio de roses (absolue centifolia, essence de rose turque et essence de rose bulgare) pour transporter le porteur à Grasse, à Matière Noire, qui place ses vues exploratoires plus haut, en utilisant le bois le plus précieux de la parfumerie, associé au cassis et le jasmin sambac pour recréer une sensation de « flotter dans l’espace », Cavallier a exécuté cette inspiration avec une passion caractéristique.

« Travailler sur sept pistes simultanément m’a permis de créer des conversations entre les compositions », explique Cavallier-Belletrud. « L’un m’a procuré un répit à l’autre lorsque j’étais submergé par le doute. Et cela m’a donné une grande liberté car cela m’a permis de raconter sept histoires différentes sans chercher à réunir toutes les femmes dans un seul parfum. »

Ce qui peut surprendre, c’est la simplicité des flacons. Conçus par Marc Newsom, ils se composent tous de lignes épurées, de verre transparent et d’un simple lettrage noir – avec les initiales Louis Vuitton estampées en or sur chaque couvercle. L’emballage blanc et or est un clin d’œil à Je, Tu, Il, le parfum abandonné depuis longtemps par la marque en 1928.

Chacun sera disponible en flacons de 200 ml, 100 ml et de format voyage, mais nous pensons que la plus convoitée des offres sera l’étui à parfum Monogram, qui peut contenir trois flacons de taille normale et rappelle les étuis de vanité introduits dans les années 1920.

À partir de 180 £ chacun, disponible dans les magasins Louis Vuitton du monde entier et en ligne sur louisvuitton.com

***

PLUS DE LOUIS VUITTON

Laisser un commentaire